Middle Island

2340 Rue Water
Miramichi
506-773-7505
Website

Le restaurant Captain’s Galley, un centre d’interprétation, un phare, un amphithéâtre, des murales, des sentiers pédestres, des visites guidées, des cérémonies de mariage, des réunions, des dîners et des événements spéciaux : voilà autant d’éléments pour vous occuper ou vous détendre à Middle Island. La vallée de la rivière Miramichi a reçu un grand nombre d’immigrants irlandais avant et pendant les années de la Grande Famine causée par la maladie de la pomme de terre en Irlande. Bien des pionniers irlandais sont venus pour les perspectives économiques qu’offrait l’industrie du bois de sciage, mais bien d’autres étaient beaucoup moins privilégiés. Le 3 juin 1847, le Looshtauk, parti de Dublin en Irlande, arriva à Middle Island, qui avait été transformé bien inopinément en un poste de quarantaine afin d’aider l’équipage et les passagers du bateau. In 1873 En 1873, Middle Island a été désigné comme site d’une station permanente de quarantaine. Deux hôpitaux, une résidence de concierge, un phare, une résidence pour le gardien du phare, un hangar pour bateaux et un quai y ont été érigés et Middle Island est demeuré une station de quarantaine jusqu’en 1948.

 

De nos jours, Middle Island est surtout une destination touristique panoramique avec une riche histoire et des sentiers à explorer. Arrêtez pour prendre une bouchée au restaurant Captain’s Galley et prenez le temps d’aller vous détendre à la plage. Faites une visite au centre d’interprétation afin d’en apprendre sur l’histoire de Middle Island et sur la Croix celtique érigée en honneur des immigrants irlandais qui y sont enterrés.

 

Menu du restaurant Captain’s Galley

 

Festival des bateaux-dragons Rotary

Le 15 août 2015, la rivière Miramichi sera très animée, puisqu’on y attend de nombreux spectateurs et plus de 1000 participants qui se disputeront la victoire à la course des bateaux-dragons! Il y aura beaucoup de divertissements, des vendeurs, des prix et du plaisir pour les gens de tous âges. La course en bateau-dragon stimule le rapprochement des trois cultures fondatrices de notre région, à savoir anglaise, française et micmaque. Elle promeut aussi la santé et le bien-être que procure l’activité physique.

[mappress width="308px" initialOpenInfo="true"]